ÉRYTHÈME FESSIER BÉBÉ : CAUSE, TRAITEMENT ET PRÉVENTION

A la fois courant et bénin, l’érythème fessier du bébé, appelé aussi érythème fessier du nourrisson ou dermite du siège, est une inflammation cutanée qui touche, en moyenne, 1 bébé sur 2 dès les premières semaines suivant sa naissance. Pouvant prendre une forme plus ou moins importante, on parle d’érythème sévère, l’érythème fessier trouve une cause parmi différents facteurs aggravants et tout parent, même le plus précautionneux, peut ne pas échapper à cette réaction cutanée qui, bien que désagréable, ne dure pas. Heureusement, l’érythème fessier de bébé a son traitement, à choisir parmi les produits adaptés à la peau de votre bout de chou.

ÉRYTHÈME FESSIER DU BÉBÉ : CAUSE ET SYMPTÔMES

De son appellation médicale dermatose, l’érythème fessier du bébé, ou du nourrisson, est une pathologie fréquente dans la vie d’un bout de chou. Elle peut débuter très tôt, avant les 1 mois de votre enfant, mais en général, elle se déclenche entre ses 6 et 12 mois. Réaction cutanée presque incontournable, elle dérange un bébé sur deux environ et demeure une raison classique de visite chez le pédiatre. L’érythème fessier du bébé trouve sa cause première dans le port des couches car même si vous la changez régulièrement, la macération, un trop plein d’hydratation et d’humidité, dès lors qu’il y a un contact avec ces matières (puisqu’il y a des frottements) et donc, une irritation de la peau, encore fragile, finissent par se succéder. Le lait de change, les lingettes ou le coton peuvent également être mis en cause dans le cas d’un érythème fessier. Ces produits, pourtant dédiés à son hygiène, contiennent parfois des actifs irritants que la peau de votre enfant ne tolère pas. Le choix de produits adaptés à la peau des nourrissons et des bébés est ainsi crucial et il ne faut pas hésiter à en changer si vous avez le moindre doute. Le liniment oléo-calcaire est un produit très sollicité car il est riche en huiles végétales qui protègent et nourrissent tout en laissant le siège de bébé parfaitement propre.  

Mais cette dermatose peut aussi être provoquée par le produit que vous utilisez pour laver les couches en tissu, par les composants se trouvant dans les couches et que la peau de votre bébé ne supporte pas ou encore en raison du manque d’absorption de ces dernières, ce qui favorise la venue d’un érythème fessier chez bébé. Enfin, si votre bout de chou présente une rhino-pharyngite ou une diarrhée, pour ne citer qu’elles, l’érythème fessier peut se déclencher en réaction de ces affections. A priori, la poussée dentaire ne ferait pas partie des facteurs de risque contrairement à la légende. N’hésitez pas à toujours demander conseil à un expert incontesté, le pédiatre ou votre médecin traitant.  Finissant par déséquilibrer le pH de la peau, l’urée des urines devient de l’ammoniaque, des agents bactériens et autres micro-organismes en profitent pour se frayer un chemin, la peau de bébé n’étant pas encore assez robuste pour former un bouclier protecteur face aux agressions extérieures. 

On reconnaît un érythème fessier à des symptômes clés : fesses rouges, chaudes et présence de plaques rouges accompagnées parfois de points rouge vif. L’érythème fessier se manifeste principalement sur le siège, comme son nom le laisse deviner, et tout autour. Néanmoins, il peut aussi se développer sur les parties intimes et les cuisses. Et on reconnaît d’autant mieux l’inflammation puisqu’elle forme soit un W, apparaissant sur les fesses, le pubis et l’intérieur des cuisses, soit un Y, apparaissant cette fois sur les fesses, les organes génitaux et l’aine. En général, la dermatose, douloureuse pour votre bébé, n’excède pas 4 jours et se soigne fort bien. Bénin mais douloureux, l’érythème fessier peut, même si cela reste rare, se compliquer, notamment si les lésions persistent, que votre bébé est fiévreux et que des cloques apparaissent. Cela peut être dû à une bactérie nommée impétigo ou à un champignon, le candidose, responsables de l’extension de la dermatose. Dans tous les cas, prenez rendez-vous avec le pédiatre ou votre médecin de famille sans attendre. Un antibiotique ou un antifongique viendra à bout de cet érythème fessier sévère afin de faire vite oublier cet épisode désagréable à votre enfant.

ÉRYTHÈME FESSIER BÉBÉ : QUE FAIRE ?

Partant comme il vient, l’érythème fessier peut être soulagé et résolu grâce à un traitement adapté mais aussi des gestes simples à prodiguer durant la période de soins. Évitez tous les produits susceptibles d’irriter la peau déjà meurtrie du type lingettes humides, savon ou tout produit contenant éventuellement de l’alcool ou des parfums, ces derniers étant tout indiqués pour entraîner des irritations. Nettoyez le siège de votre enfant avec de l’eau tiède, une eau nettoyante sans rinçage, un savon surgras neutre ou du liniment doux, idéalement un liniment oléo-calcaire car il est composé d’un agent hydratant autant qu’apaisant, la glycérine. Épongez ou tapotez en douceur les zones nettoyées sans frotter. Enfin, appliquez un produit qui saura être apaisant et hydratant : par exemple, de la vaseline, une crème cicatrisante à base de sulfate de zinc, un oligo-élément reconnu pour ses multiples vertus, de la pâte à l’eau.. L’érythème fessier n’est pas résolu grâce à une crème miracle mais bien en prenant soin de ne pas aggraver le mal et en utilisant les produits adaptés. L’érythème fessier peut, à ce titre, être traité grâce à une crème bio ou tout produit écologique si vous le souhaitez.

NOTRE SÉLECTION

Face à l’érythème fessier, des gestes simples : vous devez vous en douter mais pour venir à bout de la dermatose et la soigner plus vite voici quelques conseils : 

- Manipulez votre enfant avec les mains toujours propres  

- Changez la couche de bébé dès qu’elle est sale  
- Qui dit soin du siège ne veut pas dire forcément trop de soins ; Ainsi, sauf pour les selles, un pipi ne doit pas forcément être synonyme de grand nettoyage, de l’eau suffisant  
- Laissez ses fesses prendre l’air un maximum afin de réduire l’humidité ambiante causée par l’érythème fessier ; Posez un carré à langer en journée par exemple en guide de protection  

- Misez sur du coton doux à appliquer pour les soins du siège  

- Évitez les produits à base de poudre (talc) et d’huiles essentielles durant cette période  

- Appliquez une lotion asséchante sur les lésions ou plaques sous forme de lait ou de spray  
- Au contraire, si ces lésions ou plaques sont trop sèches, optez pour une crème apaisante dédiée qui va nourrir l’épiderme en profondeur.

NOS CONSEILS POUR PRÉVENIR L’ÉRYTHÈME FESSIER DE BÉBÉ

Même en faisant au mieux, et nul doute que vous le faites car vous êtes des parents, l’érythème fessier du bébé peut être le plus fort. Voici quelques conseils utiles afin de réduire les risques de récidive ou tout simplement pour prévenir au maximum la venue de cette douloureuse dermatose : 
- Les couches ultra-absorbantes sont reconnues pour leur capacité à générer moins d’humidité au même titre que les couches lavables en microfibres ou en chanvre. Attaquez donc le mal à la racine, à savoir le modèle de couches lui-même pour commencer. Sachez qu’une couche doit protéger bébé mais en aucun cas, trop le serrer : à l’étroit, la peau sera plus fragilisée au contraire.  

- Si vous allaitez votre enfant et que vous avez envie de continuer, sachez que l’allaitement permettrait de réduire les risques d’érythème fessier du bébé donc vous pouvez poursuivre  
- Séchez toujours, délicatement, le siège et les organes génitaux de votre bout de chou avec soin après le bain afin d’éviter l’humidité stagnante, terrain de jeu de prédilection de la dermatose  
- Préférez un savon en painliquide ou surgras dédié aux peaux fragiles des nourrissons et des bébés sachant que le bain n’est pas quotidien au départ étant donné que la barrière cutanée, constituée par le film lipidique, n’est pas formée  

- Préférez des lingettes dépourvues d’alcool, parfums et autres actifs agressifs  
- Pensez à hydrater régulièrement la peau de bébé, notamment les zones les plus sollicitées, à savoir le siège, l’aine, les parties intimes ou encore l’intérieur des cuisses. Bien sûr, hydrater le corps de bébé régulièrement demeure bénéfique et n’en sera que plus agréable pour votre enfant avec qui vous passerez un tendre moment…

NOTRE SÉLECTION

Rien ne vaut les conseils d’un spécialiste, pédiatre ou médecin traitant, pour vous prescrire le bon traitement en cas d’érythème fessier chez votre bébé ; Et surtout si cette inflammation cutanée revenait malgré vos bons soins et vos précautions. Pour cause, au lieu d’érythème fessier, il pourrait s’agir en réalité d’un eczéma, d’un psoriasis ou d’une dermite séborrhéique. Rien qui ne puisse être soigné, soyez rassurés mais avoir le bon pronostic vous permettra d’appliquer le bon traitement à votre enfant.

Chargement en cours...