Chargement en cours...

Fer : Bienfaits, Conseils & Précautions

Le fer est un oligo-élément, on le trouve donc à l'état de trace dans l’organisme, comme tout oligo-élément. On le retrouve dans le plasma mais il peut également être stocké au niveau des organes. Il est principalement absorbé dans l’intestin grêle.

Quels sont les bienfaits du fer ?
 

 

Le fer est présent dans l’hémoglobine des globules rouges, il a multiples rôles mais est surtout essentiel au transport de l'oxygène vers toutes les cellules et à la formation des globules rouges. Il est aussi présent dans la myoglobine, une substance semblable à l’hémoglobine, qui aide les muscles à mettre de l’oxygène en réserve. Le fer est essentiel à la production de l'adénosine-triphosphate (ATP), source première de l'énergie corporelle. Il participe à plusieurs processus physiologiques vitaux, comme la régulation de la croissance des cellules et de leur différenciation.

Il existe 2 "taux" de fer, d'une part ce qu'on appelle le fer sérique, représentant le fer en circulation dans le plasma (qui n'est donc pas fixé aux globules rouges). D'autre part, on parlera de ferritine, qui représente la protéine permettant le stockage de fer, permettant de voir les réserves de fer.

 

 

Quand est-il conseillé de faire une cure de fer ?

 


Une cure de fer est conseillée lorsqu'un diagnostic de carence en fer est posé. Le diagnostic repose sur le bilan sanguin, votre médecin ou professionnel de santé vous le recommandera suite à des symptômes évoquant une anémie ou s'il le juge important. On dose l'hémoglobine mais également la ferritine qui est la protéine assurant le stockage de fer.

 

L'anémie par carence en fer est souvent asymptomatique; lorsqu'elle s'accentue, elle provoque une pâleur, une fatigue, des maux de tête, des vertiges, une faiblesse en se levant... Le taux normal de ferritine est compris entre 20 et 400 nanogrammes par millilitre (ng/ml) de sang (selon l'âge et le sexe du patient, et la technique de dosage utilisée). Une quantité de ferritine inférieure révèle une carence en fer. Mais il est important de noter qu'en cas d'infection, et d'inflammation la ferritine sérique peut être normale voire un peu augmentée, le taux ne reflétera pas vraiment les réserves en fer. Le taux d'hémoglobine est aussi révélateur d'une anémie lorsqu'il est inférieur aux valeurs normales; on parle généralement de 13 à 18 grammes /dl de sang chez l'homme et de 12 à 16 grammes/dl chez la femme.
Après ce bilan sanguin, le médecin recherchera la cause de l'anémie par carence en fer : régime alimentaire inadapté, saignement visible ou invisible... Si une carence est déclarée, il devient à ce moment important de se complémenter pour y remédier mais sous la surveillance d'un professionnel de santé car un excès de fer peut également avoir des effets néfastes. Les apports nutritionnels conseillés en fer sont de :

 
 

 

7 à 8 mg par jour  Enfant de plus d'un an
12 à 14 mg par jour  Adolescent
9 mg par jour Homme adulte et Femme ménopausée
14 à 16 mg par jour Femme en âge de procréer
25 à 35 mg par jour Femme enceinte

 


La grossesse représente une période au cours de laquelle les besoins en fer sont augmentés. Le fer est nécessaire au développement du fœtus et du placenta, ainsi qu'à l'augmentation du volume sanguin de la mère. Le risque d'anémie par carence en fer est plus important en fin de grossesse. En cas de besoin, le médecin prescrira une cure de fer.

Toutefois, il est important d'en parler avec son médecin avant d'avoir recours à une supplémentation par soi-même, notamment si vous prenez déjà des compléments alimentaires spécialement conçus pour la grossesse.




Quelles sont les meilleures sources alimentaires de fer ?

 

 

Le fer existe sous deux formes principales au sein de l'alimentation : héminique et non héminique. Les aliments d'origine animale tels que les viandes rouges, les volailles, les poissons et les fruits de mer sont constitués de fer à la fois héminique et non héminique mais principalement la forme héminique. Cette forme héminique, est la forme la plus assimilable par le corps (assimilation moyenne de 25%, on parle de 15 à 35%). La forme non héminique est une forme retrouvée essentiellement dans les aliments d'origine végétale tels que les légumes verts, les légumineuses, les fruits séchés, la mélasse, les grains entiers, les fruits à coques, les graines... Cette forme est moins assimilable par le corps que la forme héminique (on parle d'une absorption jusqu'à 10%). Les œufs et les produits laitiers renferment uniquement du fer non héminique. Les produits laitiers contiennent très peu de fer et il est important de savoir qu'étant très riche en calcium, le calcium qu’ils contiennent concurrence le fer et pourrait ainsi réduire son assimilation.

 

Sels de fer naturel ou bisglycinate; comprimé, gélule, liquide... Quel traitement ou complément alimentaire choisir en cas d'anémie ?

 

Combien de temps faut-il pour guérir d'une anémie ?


Une cure est généralement conseillée si une anémie est confirmée. Elle repose sur un apport de fer en cure de deux à trois mois, suivant la prescription médicale. S'il s'agit de compenser une faiblesse passagère, la cure sera généralement d'un mois.

Certaines formes de fer sont vendues en tant que médicament, mais il y a également des formes de fer considérées en tant que complément alimentaire, trouvables sans ordonnance, mais il reste judicieux de prendre conseil auprès de votre professionnel de santé.

 

Chez certaines personnes, le fer peut engendrer des effets secondaires notamment des gênes au niveau intestinal (selles noires, constipation ou parfois diarrhée), ceci est malheureusement dû à la forme biochimique de fer qui est parfois pas assez assimilable.

 

Il existe aujourd'hui des formes chélatées, enrobées avec des acides aminés pour augmenter son assimilation ou également liposomées. Ce sont des formes permettant d'augmenter la biodisponbilité du fer et ainsi d'avoir peu ou pas, selon les corps, d'effets secondaires. Il existe également des boissons riches en fer végétal également bien assimilées, mais ayant des goûts plus prononcés. Afin de faciliter et d'augmenter l'absorption de fer, il est conseillé de coupler la vitamine C à la prise de fer et d'éviter de le prendre de façon concomitante avec du café et/ou du thé qui limite son absorption. En cas de doute, n'hésitez pas à prendre conseil auprès de votre professionnel de santé.