Spécial Homme : comment trouver une routine adaptée pour le rasage ?

Qu’il s’agisse de se raser tous les jours, d’entretenir sa moustache ou d’effectuer un rasage de temps à autre, il est nécessaire d’adopter les bons gestes pour garder une peau saine. Au niveau du visage, celle-ci peut se montrer très réactive et peut engendrer des problèmes gênants. C’est pourquoi nous vous rappelons les bons gestes à effectuer, les petites méthodes simples et efficaces à adopter et les produits à ne pas manquer pour une routine parfaite et un visage tout doux.

Comment garder une peau saine malgré le rasage quotidien ?

Que vous ayez la peau sensible ou non, Messieurs, le passage régulier de la lame sur la peau et surtout au niveau du visage, a pour conséquence de fragiliser votre peau et peut facilement engendrer des irritations, des rougeurs, des poils incarnés ou des boutons. Pour rappel, le poil incarné est un poil devenu trop fin qui peine à traverser le derme et qui va pousser en s’enroulant sur lui-même sous la peau. De nombreux facteurs peuvent provoquer cette réaction à commencer par une peau sèche, épaisse, un rasage trop fréquent ou une accumulation de cellules mortes qui obstruent les pores. Le passage du rasoir assèche l’épiderme et favorise également les risques de démangeaisons ou tout autre problème. C’est pourquoi il est important de trouver une bonne routine et de faire attention à chaque étape du rasage si vous souhaitez éviter de provoquer des réactions cutanées indésirables.

Quand faut-il se raser ?

 

Tout d’abord, il existe un moment idéal pour se raser le visage. Si vous avez des poils assez épais et drus, il est fortement recommandé de raser le matin au réveil après une bonne douche chaude. La chaleur qui remonte par la vapeur d’eau va ouvrir les pores, assouplir les poils et les rendre moins résistants au passage de la lame. De plus, cela limite les risques de coupure. Si vous manquez de temps, vous pouvez tout aussi bien poser une serviette humide et chaude sur l’ensemble de la zone à raser pour obtenir le même effet. Si vos poils sont peu présents et plutôt fins, vous pouvez dans ce cas avoir l’embarras du choix et opter pour le soir. Pourquoi une telle différence entre ces deux instants ? Parce que le soir, la circulation sanguine est bien plus importante que le matin, ce qui engendre des tensions, des risques de coupure ou des réactions au niveau de l’épiderme.

À savoir : le rasage du matin est ainsi mieux effectué avant de prendre son petit-déjeuner, car la mastication répétée accélère l’afflux sanguin et rend la peau plus irritable.

 

Quels sont les bons gestes à appliquer pour un rasage optimal ?

Avant de commencer, il est tout aussi important de préparer sa peau au rasage que de l’hydrater après. Idéalement, effectuez un soin (au moment de la douche par exemple), en nettoyant celle-ci avec une huile, un savon ou un gommage exfoliant doux qui permettra d’éliminer toutes les cellules mortes et les impuretés accumulées sur la peau. Choisissez ensuite un soin de rasage, comme un gel moussant, un savon ou tout autre produit conçu pour faciliter le passage du rasoir. Il est fortement déconseillé de se raser la peau à sec, ce qui aurait pour conséquence de fragiliser celle-ci, de favoriser l’apparition d’irritations ou de rougeurs et de provoquer des démangeaisons.

Lorsque votre peau est prête, n’oubliez pas de prendre votre temps. Passez la lame lentement dans le sens du poil une première fois avant de la remonter dans l’autre sens au deuxième passage. Mieux vaut également des passages longs, que des petits répétés qui vont bien plus provoquer des réactions sur la peau. Rincez cette fois-ci avec de l’eau froide pour resserrer les pores et lorsque vous avez fini, n’oubliez pas d’hydrater votre peau grâce à un soin apaisant adapté et sans alcool pour nourrir celle-ci profondément et la maintenir douce et confortable jusqu’au prochain rasage.

À savoir : en cas de coupure, et cela peut arriver souvent, utilisez une pierre d’Alun pour aider votre peau à cicatriser en l’humidifiant avec de l’eau tiède et en la posant sur la plaie. Après quelques picotements, elle va agir en stoppant le saignement et aider la peau à se régénérer.

Quel type de rasage adopter ?

Lorsqu’il s’agit de se raser le visage, pour vous Messieurs, il y a du choix. Rasage traditionnel au blaireau et à la shavette, utilisation d’un rasoir classique ou jetable ou encore rasoir électrique à tête rotative ou avec un modèle à grille, toutes ces méthodes ont chacune des points positifs et négatifs. Cela dépend de la sensibilité de votre peau, de la présence d’acné ou de votre coup de main qui n’est pas des moindres si l’on souhaite éviter les coupures.

Le rasage traditionnel 

Cette méthode peut être effectuée chez un barbier ou à la maison à condition d’avoir les bons outils.

- Un blaireau : dont le manche peut être en bois, en béton ou en métal et dont les poils peuvent être synthétiques ou faits à partir de poils de blaireau ou de sanglier ou encore de crin de cheval. Il est mieux pour les peaux sensibles d’avoir des poils synthétiques qui sont plus souples et plus doux que ceux d’origine animale. L’utilisation d’un blaireau reste un très bon moyen de se raser puisqu’il va masser la peau en faisant mousser le produit et permettre d’assouplir les poils.

- Un bol et un savon : qui vont compléter cette méthode ancestrale et qui vont permettre de faire monter cette mousse délicate et onctueuse si agréable à appliquer avant de se raser.

- Un rasoir de sûreté ou une shavette : le rasoir de sûreté se compose généralement d’une double lame, d’un manche et d’un support qui assurent une bonne prise en main et très peu de risques de coupures. La shavette pour les plus audacieux, nécessite plus d’entraînement mais apporte une véritable précision à chaque passage de la lame.

Le rasage classique ou électrique

- Classique : cela va dépendre de vos habitudes et de vos choix de prix. Le rasoir classique et manuel peut se composer de plusieurs lames (parfois jusqu’à 5), qui nécessitent d’être changées très régulièrement pour limiter les risques de prolifération de bactéries ou de rouille. Pratiques et légers, ces rasoirs à prix attractif, s’emmènent facilement même en vacances et sont faciles d’utilisation.

- Électrique : plusieurs modèles existent et là encore, il peut y avoir du choix. Généralement cela se joue entre une tête rotative qui bougera sur la peau par mouvements circulaires ce qui peut être très pratique pour des zones difficiles à raser, ou il peut s’agir d’un modèle à grille. Chaque rasoir électrique possède sa propre technologie qui permet à l’appareil de suivre naturellement les poils du visage.

Vous aimerez aussi

Chargement en cours...